Les Chérubins

 

Aux chérubins, la contemplation de la Sagesse divine en Dieu même. Tel est leur privilège. Leur office est de communiquer graduellement aux hiérarchies inférieures et, de là, aux hommes les lumières qu'ils puisent à la source infinie.

Ils sont représentés se voilant de leurs ailes devant ces abîmes lumineux de la Sagesse éternelle, dont les secrets leur sont dévoilés, et demeurent cependant intarissables, insaisissables qu'ils sont dans leur cause première, Dieu, l'infini qui seul peut se connaître totalement.

«Votre science est devenue admirable pour moi : elle me dépasse, et je ne pourrai pas y atteindre.» (Psaume 138, 6)

Telle est la Sagesse divine qui nous est révélée et manifestée par sa Providence, et que les chérubins contemplent cachée en Dieu, c'est-à-dire dans cette cause première dont nous constatons les effets, dans l'Être infiniment sage, qui voit dans le présent actuel ce qui, pour nous, est le passé et l'avenir. C'est à sa lumière que le flambeau de toute intelligence humaine a été allumé, et qu'il nous est donné d'étudier, de contempler, de louer le vrai, le beau et le bon, dont ses œuvres portent l'empreinte. C'est à sa lumière que les chérubins du Ciel pénètrent dans les mystères de cette Sagesse, et découvrent ces secrets qui les tiennent dans l'extase sans fin.

Leur office est de communiquer, selon les desseins de Dieu, aux anges inférieurs et aux hommes ces connaissances qu'ils puisent à la source même.

 

D'après Jean de Sainte-Eulalie, 1845-1924, franciscain

 


Ma
done aux Chérubins,
Andrea MANTEGNA, 1485

 

 

Les Chérubins sont les glaives de Dieu. Ils sont revêtus de pure et étincelante lumière; leur visage est grave; il offre une certaine ressemblance d'expression avec celui de Saint Michel. Ils sont ceints de feu; leur droite tient un glaive de feu. Leur couronne est faite de rayons de soleil. Ils sont le zèle personnifié pour la gloire de Dieu et pour Sa défense, qu'ils sont toujours prêts à prendre. Devant le trône du pape, il y a quatre Chérubins. C'est un Chérubin qui a chassé Adam du Paradis terrestre. Devant beaucoup de sanctuaires particulièrement vénérés, il y a un Chérubin avec un glaive.

Il faut invoquer les Chérubins dans toutes les tentations contre la foi. On devrait recommander beaucoup cette dévotion aux scrupuleux, tout comme à ceux qui sont assaillis de tentations contre la sainte vertu de pureté. Le succès de cette dévotion est surprenant.

 

D'après Mechtild Thaller née von Schönwerth