Notre ange gardien

 

 

 

 

Pourquoi Dieu a préposé des anges à la garde de l'homme.

Il a plu à Dieu de donner à tous les hommes des bons anges pour les garder et pour les conduire dans le chemin du salut, pour plusieurs raisons :

  • Dieu nous aime et veut nous sauver. Il a donc ordonné à certains anges de nous conduire et de nous guider, selon les paroles du roi David : Le mal ne viendra point jusqu'à vous, et les fléaux n'approcheront point de votre tente, parce que Dieu a ordonné à ses anges de vous garder dans toutes vos voies. Ils vous porteront dans leurs mains, de peur que votre pied ne heurte contre la pierre.
  • Il y a donc probablement plusieurs bons anges qui veillent sur nous, où que nous soyons et quoi que nous fassions, nous assurant une protection très efficace dont nous n’avons pas souvent conscience.
  • Dieu sait que les mauvais anges bannis du ciel s'acharnent, poussés par l'envie et la fureur, à tenter et à persécuter les hommes. Il a voulu que les bons anges, qui sont demeurés dans le ciel, viennent à notre secours et combattent pour nous contre les démons. Les démons sont donc incapables de nous nuire, tant que les bons anges combattent pour nous et que nous écoutons leurs conseils.

 

Qui bénéficie de cette assistance ?

Cette assistance s'étend universellement sur tous les hommes, et elle les protège tous d’une manière admirable.

  

  • Elle donne des anges gardiens aux mauvais aussi bien qu'aux bons, aux pécheurs aussi bien qu'aux justes et non seulement aux chrétiens, mais aux païens et à tous les Infidèles, sans en excepter un seul.
  • Bien qu'un seul ange puisse suffire pour garder tous les hommes qui habitent une ville ou un pays, Dieu ne confie à un ange gardien que la garde d'un seul homme, qu'il doit suivre en quelque partie, en quelque lieu du monde que ce soit, lui servant de compagnon et d'auxiliaire tous les jours de sa vie, sans jamais l'abandonner, si rebelle qu'il se montre à ses inspirations. Chacun de nous a son ange gardien, qui est un protecteur puissant. Nous devons en tenir compte dans nos différents avec autrui, soit par crainte de ses représailles envers nous si nous somme méchant soit pour demander son aide au cas où nous avons besoin des faveurs d’autrui.
  • Dieu ne se contente pas de donner à chacun de nous un ange gardien (du dernier chœur de la hiérarchie inférieure) : Il donne encore aux gouvernants, aux pays, aux villes, des archanges ou des principautés pour les gouverner. Il fait la même grâce à l'Église catholique, à chaque diocèse, à chaque province, à chaque ordre religieux, afin que, par l'entremise de ces esprits supérieurs, les desseins divins s'exécutent d'une manière douce et plus efficace. Ainsi chacun de nous a pour protecteurs, non seulement son ange gardien, mais aussi les archanges les principautés qui gouvernent le pays et la ville où il demeure ; président à l'Église catholique, au diocèse où il réside, à l’ordre religieux dont il est membre ; enfin, toute personne revêtue d'une dignité ou d'un emploi est spécialement protégée par l'ange qui lui est donné à raison de sa dignité ou de son emploi.

 

Comment les anges s'acquittent de leur mission.

Bien que très supérieurs aux hommes, les bons anges veillent sur nous avec empressement et joie, voyons pourquoi.

La première raison est que Dieu leur a commandé de le faire, et comme ils aiment Dieu, ils veulent vraiment exécuter ses volontés, que ce soit pour veiller sur un clochard ou sur un empereur.

La seconde est que les bons anges nous considèrent comme leur prochain, et, voyant que Dieu nous aime, ils nous aiment aussi. Ils veillent autant sur les amis de Dieu que sur ses ennemis car ils ont pour mission de les transformer en ami de Dieu.

La troisième est un désir très ardent de remplir les places que les mauvais anges ont laissées vides dans le ciel, et qu’ils ont perdues par leur désobéissance. C'est donc dans ce but qu'ils font tous leurs efforts pour nous rendre dignes de les occuper, et, lorsqu'un pécheur fait pénitence, sa conversion est pour tout le ciel un sujet de joie.

 

 

Avantages spirituels que nous procurent nos anges gardiens.

 

D’où vient que nos anges nous aiment tant ?  

 

Le Sauveur nous l'apprend par ces paroles : Ils voient sans cesse la face de mon Père qui est dans le ciel. La claire vision de Dieu produit en eux les trois qualités sans lesquelles ils ne pourraient nous faire sentir leur protection, ni imiter la providence divine.

Ces qualités sont la sagesse, la bonté, la puissance.

  • La sagesse leur révèle ce qu'ils doivent faire en notre faveur ;
  • L’amour les porte à nous venir en aide ;
  • La puissance leur permet d'exécuter ce qui nous est nécessaire.

 

 

Angelo di Guariento 1338-1377

 

 

 Quels effets merveilleux l’intervention des anges peut-elle produire chez nous ?

 

  • D’abord, les bons anges nous purifient de toute erreur et de tout péché ; ils nous aident à sortir de la voie du vice en nous portant aux exercices de la vie purgative (efforts, mortifications) ; ils imitent le séraphin qui, après avoir touché avec un charbon ardent les lèvres du prophète Isaïe, lui dit : Voici que ce charbon a touché tes lèvres ; tes iniquités sont effacées, et ton péché t'est remis.
  • Ensuite ils nous éclairent sur les vérités et sur les mystères de la foi, et ils nous instruisent de ce qui regarde la pratique des vertus. Ils nous apprennent ainsi ce que nous ignorons, et ils nous font aimer l'accomplissement de nos devoirs, ce qui nous est très utile pour progresser.
  • Enfin les bons anges nous aident à nous perfectionner dans toutes les vertus, particulièrement dans les exercices qui tendent à nous unir avec Dieu, comme sont la méditation, l'oraison, la contemplation.

 

Comment nous aident ils à prier ?

 

Ils nous préviennent, comme le dit le roi David, en nous excitant à prier, et ils se tiennent auprès de nous lorsque nous prions, afin que notre oraison soit fervente et tranquille.

Saint Jean nous apprend qu'ils présentent nos prières à Dieu, comme des parfums d’une agréable odeur, et qu'ils joignent leurs vœux aux nôtres pour nous obtenir les grâces que nous sollicitons. Si j’éprouve soudainement quelque attrait pour la prière, je peux croire qu'il me vient de mon bon ange, et il est juste que je fasse ce qu'il m'inspire.

II faut aussi qu'à l'exemple du Roi-prophète (David), je loue, j'adore, je glorifie le nom du Seigneur en présence des anges.

 

Comment nous défendent-ils ?

Les bons anges veulent absolument éloigner de nous tout ce qui peut s'opposer à notre bonheur éternel. Ils combattent pour nous ; ils nous soutiennent lorsque nous sommes le plus violemment attaqués par les ennemis de notre salut, et nous pouvons obtenir la victoire, si nous profitons de leurs conseils et de leurs secours.

Ils nous protègent encore contre d'autres ennemis. L'ange du Seigneur, dit David, environnera de toutes parts ceux qui le craignent, et il les délivrera de tout péril ;

 

Avantages temporels que nous procurent les saints anges

 

D’abord ils veillent à la conservation de notre vie, de notre santé, de notre honneur ; ils pourvoient à notre nourriture à notre vêtement, à notre logement, selon nos besoins.

Ils nous viennent aussi en aide dans nos maladies, dans nos afflictions, dans les peines et les dangers où nous nous trouvons ; soit qu'ils nous délivrent tout à fait de ces maux, soit qu'ils se contentent de les adoucir, de nous consoler, de nous encourager.

Enfin, ils intercèdent pour nous auprès de Dieu, et ils s'acquittent rapidement et avec amour de tout ce qui regarde leur emploi. Lisez, par exemple, l’intervention de l’archange Raphaël qui aide Tobie.

 

Comment témoigner à mon bon ange ma reconnaissance pour tous les soins qu'il me prodigue ? Il faut souvent penser à lui, savoir qu’il est présent à côté de moi et qu’il est témoin de toutes mes actions. En conséquence je ne dois rien faire qui puisse le heurter.

Je dois le considérer comme un protecteur, un maître, un conseiller, un ami, un compagnon, et je dois donc lui témoigner de la confiance et de l'amour.

Je m'adresserai donc à lui, tantôt comme à un maître habile, qui m'instruira ; tantôt comme à un sage conseiller, qui me dictera ce qu'il faut faire ; tantôt comme à un puissant protecteur, qui me sauvera du péril ; tantôt comme à un fidèle ami, qui me consolera dans mes peines.

 

Je m'efforcerai surtout de gagner sa bienveillance pour m'assurer de son secours à l'heure de la mort.

Il redouble sa vigilance et ses soins à mesure que notre dernière heure approche, parce qu'il voit que le démon met alors tout en œuvre pour nous perdre.

Croyons donc que celui qui aura été docile aux inspirations de son ange gardien pendant la vie le trouvera propice à la mort.

Ce fidèle gardien après avoir défendu son client jusqu'à la fin, recevra son âme au sortir du corps et la portera, comme d'autres anges portèrent celle de Lazare, dans le sein de Dieu.

 

 

D’après : Méditations sur les mystères de notre Sainte Foi, du Père Louis Dupont, S.J. Traduction du texte espagnol de 1605 par Pierre Jennesseaux S.J.

Livre 6, méditation 34.

Disponible en version intégrale dans la section Père Du Pont et les anges ou en cliquant ici.

 

 

 

 

 

 

 

L'Ange du sourire, Cathédrale de Reims

 

 

 

 

 

 

ATTENTION AUX CONTREFACONS

Mais, cher visiteur de ce site, faites très attention à ce que vous pouvez trouver ailleurs, que ce soit sur Internet ou par exemple dans une plaquette en vente dans les stations-service des autoroutes. Je vais la prendre pour exemple : elle est intitulée « les anges gardiens »

À la seconde page la brochure, vous découvrirez comme moi avec stupéfaction que les anges englobent les fées, les elfes, les gnomes, les sirènes, les salamandres, les sylphes, les devas, n’importe quoi !

Puis tout simplement les anges de la kabbale…

Mais qu’est-ce que la kabbale ? la kabbale peut ainsi se définir comme un ensemble de spéculations métaphysiques sur Dieu, l'homme et l'univers, prenant racine dans les traditions ésotériques du judaîsme. 

Il faut noter également, que la kabbale est dénoncée comme imposture par les rabbins traditionalistes.

Dans Morals And Dogma, Albert Pike, déclare que ‘les maçons pas francs’ sont un produit de la kabbale.

Donc, chers visiteurs, on vous propose tout simplement d’invoquer un mauvais ange, un ange diabolique pour répondre à vos désirs.

Ceci est extrêmement dangereux ! n’essayez jamais ! Parce que mauvais anges ont également de pouvoir d’exaucer les demandes mais en contrepartie ils vous conduisent tout droit en Enfer.

Bah me direz-vous,  l’Enfer n’existe pas, balivernes…

Et bien cher visiteur l’Enfer existe, il est simplement abominable : on y endure des souffrances insupportables et il a en plus une propriété unique : il est éternel.

Si vous voulez approfondir le sujet cliquez sur le lien suivant: L'enfer

Enfin, affirmer que votre ange gardien dépend de votre date de naissance est vraiment vous prendre pour ce que vous n’êtes surement pas : un imbécile.

Evitez absolument d'invoquer un mauvais ange.