Qui sont les anges

 

Les Anges sont de purs esprits, puissants Princes du Ciel qui se tiennent en présence de Dieu et le contemplent sans voile.

Ce sont des feux brûlants d'amour, débordants de la plénitude du bonheur.

Saint Bonaventure propose deux éléments de définition :
1 - Les anges sont des êtres personnels complets situés au sommet de la hiérarchie de la création, dont ils achèvent l'harmonie.
2 - Ils ne se définissent pas seulement comme l'homme par genre et différence spécifique mais par leur degré de participation à Dieu : chaque ange représente un degré d'être particulier, un univers spirituel irréductible. Leur beauté n'est pas un ornement accidentel ajouté à l'être mais le rayonnement de leur essence (saint Bonaventure).


Les Anges sont d’une éblouissante variété, à l’inverse de la foule uniforme et indistincte. Les Anges étant le chef d’œuvre de la puissance Divine, ils constituent chacun un modèle de beauté et d’harmonie totalement distinct de l’autre, et parce que la richesse du mystère de Dieu est proprement infinie, le nombre de ces reflets vivants que sont les anges, est, par voie de conséquence, lui même incalculable.
C’est par milliers de millions qu’ils apparaissent à Daniel.


Les Anges sont d'une beauté indicible, sans l'ombre d'une imperfection ou d'un défaut. Rien sur cette terre ne peut donner la moindre idée de la splendeur de leur gloire. Pas un peintre, pas un poète ni aucun artiste n'a jamais conçu quoi que ce soit qui leur ressemble. Ce sont des répliques vivantes de la beauté de Dieu.

Les peintures des Anges de Fra Angelico dépassent celles de tout autre artiste si bien que Michelangelo s'est exclamé en les voyant : « Angelico doit avoir vu ces Anges au Ciel, sinon il n'aurait pas pu les peindre comme il l'a fait. » Mais les tableaux de Fra Angelico lui-même, ne donnent pas la plus petite idée des vrais Anges.

Sainte Brigitte, que le Seigneur a favorisée de visions célestes, nous dit que si nous devions voir un Ange dans toute sa beauté, sa vue nous ravirait à ce point de délice que nous en mourrions d'amour.

 

Anges en adoration, Benozzo GOZZOLI, 1459-60

 

 

Sainte Françoise Romaine était favorisée par la vision constante de son Ange. Elle dit que si un Ange devait apparaitre dans toute sa splendeur, le soleil, la lune et les étoiles pâliraient en comparaison.

Après la Résurrection de Notre Seigneur, nous lisons qu'un Ange est descendu du Ciel pour rouler la pierre qui fermait le saint sépulcre. Les Saintes Écritures rapportent que l'Ange avait l'apparence de l'éclair et que son vêtement était blanc comme neige. Il était si plein de majesté que les soldats, placés par les ennemis du Christ pour garder le tombeau, étaient terrifiés et n'osèrent pas le regarder en face, mais tombèrent comme morts sur le sol.

Aussi, lorsque les Anges apparaissent devant les hommes, ils prennent une forme humaine afin de ne pas remplir d'effroi ou confondre ceux qui les regardent.

Quelle doit être la ravissante beauté de la Jérusalem céleste où ces innombrables millions d'Anges glorieux ne sont pas seulement magnifiquement resplendissants de beauté, mais tous différents les uns des autres de sorte que les perfections de l'un sont totalement différentes de celles de l'autre.

Les Anges sont le reflet de la bonté de Dieu et non moins merveilleusement de sa douceur. Ils reflètent toutes ses divines vertus et perfections, ils jouissent de la vision de l'amour infini de Dieu et ils l'aiment en retour de toute l'immense force et intensité de leur nature.

Leur bonheur est parfait, car ils le reçoivent de l'océan de bonheur de Dieu d'une façon inaccessible à l'esprit humain. Le bonheur dont un Ange peut jouir en un instant est si profond, si complet et comble si parfaitement qu'il excède tout le bonheur qu'un humain pourrait éprouver en un millier d'années.


LA GÉNÉROSITÉ DES ANGES


Ce qu'il nous importe surtout de savoir c'est que les saints Anges cherchent tous les moyens possibles de nous faire partager cet immense océan d'amour et de bonheur dont ils jouissent eux-mêmes. Leur générosité ne connaît pas de limites.

C'est là une vérité que nous devons nous efforcer de comprendre clairement et totalement. Si un homme riche devait nous dire, « Demandez-moi tout ce que vous désirez et je vous le donnerai avec le plus grand plaisir », comme nous serions heureux ! Nous n'hésiterions certainement pas à lui demander tout ce dont nous avons besoin.

C'est exactement ce nous disent les Anges : « Demandez-nous, et nous vous donnerons une part de tous les trésors, de toutes les grâces, de tout notre bonheur, et nous vous donnerons un peu de tout ce que nous avons. » Leur bonté et leur générosité sont immenses.

Malheureusement, loin de participer à leurs efforts en vue de notre bien-être, nous leur faisons constamment obstacle par nos péchés et nos imperfections. Si seulement nous les aimions et les connaissions mieux, et si nous étions plus dociles à leurs constants murmures, notre bonheur serait indiciblement grand.


D'après R.P. Paul O' Sullivan O.P.