Notre ange gardien

 


 

 

Nous allons maintenant parler de ce qui représente pour nous le fait le plus intéressant et le plus important à propos des Anges, c'est-à-dire le rôle qu'ils jouent envers nous à titre de Gardiens très chers, très intimes et très aimants. Tout chrétien devrait s'efforcer d'avoir une compréhension pleine et entière de cette doctrine et prendre vivement conscience de la présence de cet Ange à ses côtés.


QUAND NOTRE ANGE COMMENCE-T-IL À NOUS PRENDRE EN CHARGE ?



Le grand Saint Thomas nous dit que dès qu'un enfant est né, Dieu appelle un de ses glorieux Esprits et confie le nouveau-né à ses soins. Ce n'est pas lorsque l'âme est créée et unie au corps, - ce qui a lieu avant la naissance car l'enfant est alors encore uni à sa mère et protégé par l'Ange de la mère - mais lorsque nous venons au monde que l'Ange commence à prendre soin de nous, avant même le Baptême.
Tout homme, qu'il soit païen, hérétique ou catholique, a un Ange gardien. Même si un seul Ange serait assez puissant pour veiller parfaitement sur des milliers d'âmes, Dieu a donné à chacun de nous dans son infinie bonté un Ange qui nous est propre et dont le grand devoir sera désormais de veiller sur nous de jour comme de nuit, que nous soyons seuls ou parmi la foule, à la maison comme dans la rue, au travail comme au repos, partout, à chaque instant de notre vie, et dans la joie comme dans la peine. Il ne nous abandonne jamais un seul instant ; il voit chacun de nos mouvements ; il est toujours à nos côtés.

L'Ange du sourire, Cathédrale de Reims

 

 

NOUS AVONS CHACUN UN ANGE SPÉCIAL


Cela peut sembler à première vue incroyable que Dieu donne à chacun de nous, pauvres mortels, un glorieux Prince du Ciel pour nous guider et nous garder tous les jours de notre vie, qui nous accompagne jour et nuit, qui nous consacre tout son temps, tous ses soins, toute son incessante vigilance pour assurer notre bonheur.
Mais en toute vérité, ce n'est qu'une des innombrables preuves d'amour que nous donne notre cher Seigneur.
Quelles faveurs personnelles Dieu lui-même ne nous a-t-il pas déjà accordées ! Ne nous a-t-il pas créés de ses mains, nous faisant à son image et à sa ressemblance ? Ne nous a-t-il pas élevés à la destinée la plus haute qui soit, c'est-à-dire pour que nous soyons comme ses enfants avec lui à jamais dans le Ciel, assis sur des Trônes en sa présence, jouissant de joies infinies, de la félicité la plus parfaite pour toute éternité ? N'est-il pas notre Père ? N'a-t-il pas souffert et donné sa vie pour chacun de nous ? Ne vient-il pas dans notre âme, s'unissant à nous très intimement d'innombrables fois dans la Sainte Communion ? Ne veille-t-il pas sur nous à chaque instant afin que pas un cheveu de notre tête ne tombe sans sa permission ?
C'est en vérité une preuve merveilleuse de son amour que d'avoir donné spécialement à chacun de nous un Ange qui est notre ami et notre protecteur, mais cela ne fait que concorder avec ce qu'il a déjà fait et c'est pour nous préparer à ce qu'il désire encore faire pour nous.
Ce qui est réellement stupéfiant, par contre, c'est que de notre part, nous n'apprécions pas, nous ne comprenons pas comme il le faudrait cette divine faveur ; que nous ne chérissons pas et ne cherchons pas à mieux connaître ce glorieux Ange qui est si bon pour nous. Notre négligence envers notre cher Ange gardien est consternante.

D'après R.P. Paul O' Sullivan O.P.